top of page

Rentrée des classes pour le Tri Val de Gray

Le Championnat de France des Clubs de Division 1 2023 en Triathlon a repris du côté de Fréjus le 13 mai dernier. Fort d’un titre de Vice-Championnes de France des Clubs en 2022, les Pink Panthers ont cette saison l’objectif de grimper sur la plus haute marche du podium et de décrocher enfin ce premier titre de Championnes de France. Du côté des Lynx, l’objectif est d’intégrer le top 10 au général en fin de saison. C’est donc plus motivés que


jamais que les deux équipes ont abordé cette étape varoise. Malheureusement, les résultats n’ont pas été à la hauteur de leurs attentes. Retour sur le déroulé des courses.


Du côté de nos féminines, l’équipe était composée de la capitaine Mathilde Gautier, de Léa Marchal, Jessica Fullagar, Marion Salelles et Lou-Anne Barniet (baptême du feu pour les deux dernières citées). Avec ce profil d’équipe « nageuses », l’objectif était de mettre la pression sur nos principales concurrentes dès le début de la natation. Et la course a plutôt bien démarré avec trois filles aux trois premières places à l’issue de la natation (Lou-Anne Barniet, Léa Marchal et Mathilde Gautier), avec un écart sur les poursuivantes (dont faisait partie notre 4ème fille Jessica Fullagar). À l’issue du 1er tour vélo, l’avance avait même augmenté avec Jessica Fullagar auteur d’un retour dans l’échappée de 4, avec Mathilde, Léa et une concurrente de Liévin. À partir du 2ème tour, la situation s’est dégradée avec Léa qui n’arrivait pas à suivre le rythme imposé et qui a donc rétrogradé dans le groupe de chasse. Mathilde a ensuite été victime d’une crevaison dans le 3ème tour. Heureusement, elle a pu atteindre la zone de changement de roue dans la transition. Cela lui a permis de repartir mais lui a fait perdre beaucoup de temps (elle s’est retrouvée dans le 3ème groupe). Jessica restait seule en tête, l’espagnole du club de Liévin ayant également crevé. En tête à l’issue de la 2ème transition, Jessica termine finalement 5ème. Grâce à un gros retour à pied, Mathilde parvient à décrocher la 17ème place. Léa, moins en forme que d’habitude , termine 41ème. Marion prend la 50ème place pour sa première course à ce niveau. Quant à Lou-Anne, elle n’a pas terminé la course. Par équipe, cela donne donc une 5ème place et permet de limiter la casse avec les problèmes du jour.


Du côté des garçons, la journée a été encore plus cauchemardesque. L’équipe était composée d’Amaury Dietrich, Paul Lebois, Thibault Catalot, Pau Noguera et Ernest Lopez. Tout comme les filles, le but était de placer le plus de garçons sur l’avant, l’équipe ayant également un profil « nageurs ». C’était chose faite avec deux hommes dans le groupe de tête (Amaury Dietrich et Paul Lebois) à l’issue de la natation. Ernest suivait dans le groupe numéro 3. Thibault et Pau étaient un peu plus à l’arrière sur cette course au niveau très dense. Les ennuis ont commencé dès le début du vélo avec une lourde chute pour Pau Noguera, le contraignant à l’abandon après quelques centaines de mètres sur la partie cycliste. À l’instar de Mathilde, Paul Lebois a été lui aussi victime d’une crevaison à l’entame du 2ème tour vélo, ce qui ne lui permettait pas d’atteindre la zone de changement de roue. Priorité à l’équipe : Thibault a sacrifié sa course personnelle pour donner son vélo à Paul sur le bord de la route, Paul étant plus rapide que lui et donc susceptible d’apporter plus de points à l’équipe. Malheureusement, cela n’a pas suffit. La course à pied a été plus difficile que d’habitude pour Amaury et Ernest. Paul était quant à lui loin à la suite de l’échange du vélo. C’est donc une 16ème place par équipe et la zone de relégation provisoire pour les garçons. En individuel, Amaury est 39ème, Ernest Lopez 59ème, Paul 76ème, Thibault et Pau DNF. Conclusion d’une journée noire pour l’équipe : le verdict tombe , Pau s’est cassé la clavicule lors de sa chute.



Les graylois et les grayloises sont touchés mais pas abattus et ont déjà à cœur de remouiller le maillot lors de la 2ème des cinq étapes du championnat le 17 juin à Bordeaux. Tout le monde a montré son esprit d’équipe lors de cette ouverture du Grand Prix et nul doute que ce collectif soudé sera un atout pour la suite de la saison.


Un grand merci aux partenaires privés qui nous ont déjà rejoints, et sans qui rien ne serait possible : Zerod, Entreprise Brisard Père & Fils Mantoche, Les Vignobles Guillaume, Webhelp, PG-Fermetures et Polissons Prod. Mention spéciale à ces derniers qui nous ont suivi sur l’ensemble du week-end et dont voici les magnifiques images : https://www.trivaldegray.com/competition


Merci également à nos partenaires institutionnels : la Ville de Gray et le département de la Haute-Saône.


La saison ne fait que commencer, haut les cœurs !

コメント


bottom of page