top of page

UN WEEK-END RÉUSSI !

Le week-end dernier, les équipes de Division 1 se sont déplacées du côté de Bordeaux afin d’y disputer la 2ème étape du championnat de France des clubs de D1. C’était également le baptême du feu à ce niveau pour deux de nos jeunes de l’école de triathlon, Nicolas Maillot et Capucine Métrot. Préparés au quotidien par l’entraîneur du club Anthony Maillard, ils étaient prêts à se lancer dans le grand bain, bien qu’un peu stressés.

L’équipe féminine était emmenée par notre chilienne au grand cœur, Barbara Riveros, venue aider l’équipe après plus de 12 ans au club, malgré son passage sur des formats plus longs et un problème de hanche récalcitrant. Elle était accompagnée par Léa Marchal (fidèle au poste), Marion Salelles (pour qui il s’agissait du 2ème grand prix), Appoline Foltz (notre jeune recrue pensionnaire du pôle espoir de Montpellier), et Mikayla Messer (jeune australienne qui effectuait son premier grand prix également). Enfin, Capucine Métrot était alignée en athlète supplémentaire, afin de découvrir les courses à ce niveau et acquérir de l’expérience. Aux avant-postes dès la sortie de l’eau avec Léa et Mikayla, Barbara et Appoline en embuscade dans le 2èmegroupe, le club était en bonne posture. A la faveur d’un regroupement sur le vélo, c’est un groupe d’une trentaine de filles qui s’est présenté à la 2ème transition, avec 4 filles du club. Marion était dans le 3ème groupe tandis que Capucine collaborait dans un duo avec une autre triathlète. Au final, Appoline termine à une excellente 11ème place (5ème U23) pour son retour en Grand Prix). Elle est suivie par Barbara 15ème. Mikayla et Léa terminent respectivement 34 et 36ème, tandis que Marion a pris la 61ème place. Enfin, pour sa grande première à ce niveau, Capucine prend une encourageante 76ème place (3ème cadette). De son propre aveux, elle a adoré y participé et a déjà hâte de renouveler l’expérience. Par équipe, les filles terminent 5ème. Au général, remontées dans un premier temps à la 3ème place, elles sont finalement 4èmes désormais, à égalité de point avec les filles des Sables Vendée (3èmes à la faveur d’un podium de leur équipe sur cette étape). Une place de gagnée pour les Pink Panthers, en chasse pour reconquérir le podium.

Côté masculin, la course a également été très belle. Sur une course d’un niveau extrêmement élevé avec pas moins que le numéro un mondial actuel, le champion du monde 2022 et le 3ème des JO de Tokyo, les garçons ont su tirer leur épingle du jeu. Paul Lebois, Amaury Dietrich, Ernest Lopez, Thibault Catalot et Nicolas Maillot, pour qui il s’agissait du lancement dans le grand bain de la D1, ont plus qu’assuré ! 3ème à la sortie de l’eau, Paul Lebois a été très actif sur le vélo et termine à une excellente 15ème place. Il s’agit tout simplement de son meilleur résultat à ce niveau, après 2 ans de galère et des blessures à répétition. Derrière, meilleure performance sur Grand Prix également pour Amaury Dietrich, 27ème, Pour sa première D1, Nicolas a réalisé une très très grosse course. Sorti de l’eau en 66ème position, il a ensuite tenu le rythme effréné imposé dans son groupe vélo par l’équipe d’Evreux avant de sortir une excellente course à pied et de terminer 57ème au scratch (3ème junior), juste devant son coéquipier Ernest (58ème). Malade toute la semaine, Thibault a été quant à lui contraint à l’abandon. Nicolas s’est donc payé le luxe de classer l’équipe dès sa première participation en D1 ! Il prouve, s’il en était besoin, qu’il faudra compter sur lui pour la suite. Grâce à lui et aux autres excellentes courses des garçons, l’équipe se classe 10ème de l’étape et gagne une place au général (15ème). Toujours dans la zone de relégation, la remontada est enclenchée. Rendez-vous à Metz le 1er juillet pour la 3ème étape. Le lendemain, la capitale Girondine accueillait le Championnat de France de Relais Mixte, épreuve au programme des Jeux Olympiques depuis Tokyo. Pour rappel, chaque équipe est composée de 2 filles et 2 garçons, devant effectuer chacun à tour de rôle un mini triathlon avant de passer le relais à son coéquipier. 4ème en 2022 et fort de sa 7ème place au Championnat d’Europe des Clubs 2022, le Tri Val de Gray souhaitait monter cette fois sur la boîte et obtenir directement son ticket qualificatif pour la fête européenne du triathlon qui aura lieu au mois de septembre 2023 en France à La Baule. C’était sans compter sur le niveau très élevé des équipes cette année. L’équipe 1 composée de Paul Lebois, Appoline Foltz, Amaury Dietrich et Léa Marchal s’est bien battue et termine 7ème, à la lutte pour le podium jusqu’à la fin. Il n’y aura donc pas de championnat d’Europe des Clubs cette année mais ce n’est que partie remise. L’équipe 2 (Nicolas Maillot, Mikayla Messer, Thibault Catalot et Marion Salelles) termine quant à elle 18ème. Bravo à tous ! »

Comments


bottom of page